Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 08:53
 
Le soleil brille, une petite visite de printemps s"impose.
Les 5 ruches sont populeuses malgré le rude hivers.
           
Comme nous partons en vacances 15 jours et que le colza commence à jaunir,nous posons des hausses en séparant le corps avec une feuille de papier journal. Nos petites abeilles vont avoir de la place pour s'ébattre, travailler et ne pas prendre la poudre d'escampette!  
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 09:05
Nous avons entrepris ce début de printemps, la construction d'un entonoir pour faire des divisions de ruches et repérer la reine plus facilement.  
DSC01489 Nous préparons aussi 3 nouvelles ruches pour accueillir les esseins que nous aurons divisés... si çà fonctionne!
Notre rucher a déménagé de quelques mètres, mieux abrité, mieux exposé.  DSC01496
Partager cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 18:27
DSC01184 Le printemps
est déjà présent ce 2 février,
le cognassier est fleuri
et les abeilles viennent
timidement visiter ces corolles...
 DSC01266  ... mais 3 jours après le 5 février,
le neige se met à tout recouvrir!

 

 

Partager cet article
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 18:33

 

La fabrication de la boisson des dieux révélée aux novices!
Selon 2 méthodes distinctes nous jouons les apprentis sorciers!

 Préparation du levain ou pied de cuve

-          Mélanger  6 litres d’eau du robinet  à 1kg de miel et porter à ébullition.

La forte proportion d’eau stimule la fermentation et l’ébullition permet la destruction des ferments nuisibles notamment les ferments lactiques présents dans le miel qui acidifient le milieu.

-          Ecumer la mousse au fur et à mesure qu’elle se forme.

La mousse peut donner un mauvais goût ou troubler l’hydromel.

-          Nourrir et acidifier le milieu avec :

o   5g de Nutrivit (mélange de sels nutritifs de vitamines, minéraux et oligo-éléments)

o   10g d’acide tartrique (acidification du milieu nécessaire pour les levures)

o   1g de complexe nutritif Wyeast  (facteur de croissance pour les levures)

-          Réhydrater les levures avec un peu d’eau miellée pendant 1 heure

o   5g de  levures de sauternes pour un hydromel  liquoreux  (14° à 15°)

o   5g de levures de Chablis pour un hydromel demi sec (11° à 13°)

o   5g de levures de Champagne pour un hydromel sec (8° à 10°)

-          Vérifier la température (environ 20°) et ensemencer la préparation avec les levures réhydratées.

Une température trop élevée risque de tuer les levures.

-          Remuer et aérer la préparation pour permettre le développement des levures et l’évacuation du CO2 nuisible à ce stade de la fabrication.

 

 Le lendemain

-          Mélanger  4 litres d’eau du robinet  à 4kg de miel et porter à ébullition.

-          Ecumer la mousse au fur et à mesure qu’elle se forme.

-          Laisser refroidir à 20°.

-          Incorporer à la préparation de la veille. Les levures vont travailler dans un milieu riche en sucre.

-          Remuer et aérer la préparation plusieurs fois dans la journée pour permettre le développement des levures et l’évacuation du CO2 nuisible à ce stade de la fabrication.         

  A froid avec sulfites
  A chaud sans sulfite
Ingrédients :
63 litres d’eau du robinet

32 Kg de miel
10g de sulfites
100g de Nutrivit
100g d’acide tartrique
25g de complexe nutritif Wyeast
Bentonite ou blanc d’œuf
Tanin ou sorbate de potassium

 

Matériel :
Cuve alimentaire de 100 litres
Petite balance
Densimètre
Table de densité
Pompe ou bâton agitateur
Thermomètre
Tuyau
Barboteur
Vinomètre
Bouteilles
Bouchons
Etiquettes

Ingrédients :
63 litres d’eau du robinet
32
Kg de miel
10g de sulfites
100g de Nutrivit
100g d’acide tartrique
25g de complexe nutritif Wyeast
Bentonite ou blanc d’œuf
Tanin ou sorbate de potassium

 

Matériel :
Source de chaleur
G
rande marmite de 100 litres
Cuve alimentaire de 100 litres
Petite balance
Densimètre
Table de densité
Pompe ou bâton agitateur
Thermomètre
Tuyau
Barboteur
Vinomètre
Bouteilles
Bouchons
Etiquettes

 

 DSC01203

  DSC01206 
 Diluer 32 kg de miel dans 63 litres d’eau du robinet
Incorporer 10 g de sulfites.
Nourrir et acidifier le milieu avec :

o 100g de Nutrivit (mélange de sels nutritifs de vitamines, minéraux et oligo-éléments)

o 100g d’acide tartrique (acidification du milieu nécessaire pour les levures)

o 25g de complexe nutritif Wyeast (facteur de croissance pour les levures)

Mesurer la densité qui doit être à 1120

o Si > à 1120 ajouter de l’eau

o Si < à 1120 ajouter du miel.

§ Densité 1080 : hydromel sec à 10°

§ Densité 1100 : hydromel doux à 12°

§ Densité 1130 : hydromel liquoreux à 16°

Laisser agir 24 heures récipient fermé.







Le lendemain

 

Aérer le moult pour évacuer l’anhydride sulfureux.

Si l’aération est mauvaise, les levures du levain seront tuées.

Vérifier la température (environ 20°)Incorporer le levain (10% du volume total) préparé 5 jours plus tôt qui assurera un démarage rapide de la fermentation.Remuer et aérer la préparation. L’aération permet le développement des levures.Mettre dans la cuve alimentaire, fermer hermétiquement et poser le barboteur.
   Diluer 32 kg de miel dans 63 litres d’eau du robinet
Porter à ébullition

L’ébullition permet la destruction des ferments nuisibles notamment les ferments lactiques présents dans le miel qui acidifient le milieu.

Ecumer la mousse au fur et à mesure qu’elle se forme.

La mousse peut donner un mauvais goût ou troubler l’hydromel.

Nourrir et acidifier le milieu avec :

o 100g de Nutrivit (mélange de sels nutritifs de vitamines, minéraux et oligo-éléments)

o 100g d’acide tartrique (acidification du milieu nécessaire pour les levures)

o 25g de complexe nutritif Wyeast (facteur de croissance pour les levures)

Mesurer la densité qui doit être à 1120

o Si > à 1120 ajouter de l’eau

o Si < à 1120 ajouter du miel.

§ Densité 1080 : hydromel sec à 10°

§ Densité 1100 : hydromel doux à 12°

§ Densité 1130 : hydromel liquoreux à 16°

 

Le lendemain

 

Vérifier la température (environ 20°)Incorporer le levain (10% du volume total) préparé 5 jours plus tôt qui assurera un démarrage rapide de la fermentation.Remuer et aérer la préparation. L’aération permet le développement des levures.Mettre dans la cuve alimentaire, fermer hermétiquement et poser le barboteur.
 
DSC01218  DSC01227

2 jours plus tard
Vérifier la fermentation. Le barboteur doit « glouglouter »
On peut aussi goûter tout au long de l’opération.          

2 mois plus tard
Soutirer l’hydromel (de préférence en haute pression barométrique et basse température). Le siphon ne doit pas entraîner les lies du fond de cuve. L’hydromel est encore trouble.
Si nécessaire coller avec  la bentonite au le blanc d’œuf pour précipiter les lies ou bien filtrer pour éclaircir

 

1 an plus tard
Soutirer à nouveau. L’hydromel s’éclaircit.
Mesurer le degré alcoolique et déguster.
Mettre en bouteille

Partager cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 20:45

foire1Comme maintenant nous avons beaucoup progressé... on se sent prêt à partager notre savoir avec les promeneurs de la foire de Caen. Nous allons donc tenir le stand de l'Abeille Normande du Calvados !  

( j'ai révisé tout le samedi pour ne pas risquer de raconter des bêtises ... je suis prête)

Partager cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 00:00

poirier

 

   

 

   

C'est fort étrange ; la nature semble tourneboulée.

Dans le poirier, il y a une poire, ce qui semble logique mais également des fleurs!  bizarre, non ?

Partager cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 21:41

recolte3... une petite production 10 kg dans Bod'ruche et 2 kg dans Liliruche.

 

Ca fait quand même 24 pots!

Partager cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 00:11

sirop

 

Q'ruche compte 3 cadres de couvain mais ne stocke pas de miel pour se nourir; je la bouste un peu avec du sirop. Les abeilles s'enlèchent les babines!!!

Partager cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 21:22

Dans Pé'ruche, la reine est née et dans Hot'ruche la nouvelle reine a commencé sa ponte.

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 20:15

rucherBon, nous allons chercher chez Raymond deux nouveaux essaims que nous installons dans nos très belles nouvelles ruches : Bod'ruche et Q'ruche ...

 

Ca fait sérieux, non ? 

Partager cet article

Présentation

  • : L' aut'ruche d'Isabeille
  • : Des histoires de ruches contées par une apicultrice un peu novice...
  • Contact

Archives